La Pyrénées Race

L’histoire et la philosophie de cette course

La Pyrénées Edf Race, une course de mushing de niveau international au top 3 des courses françaises.

De belles têtes d’affiche dans le monde du mushing sont venues s’affronter sur cette edition#1. Une course imaginée par un homme, Pierre Galvez, musher professionnel, grand passionné d’histoire des grandes courses, qui a aujourd’hui réalisé son rêve. Des sites magiques, purs, avec de larges voies blanches pour le plaisir des yeux et de la glisse. Le succès de l’année dernière, et un nombre d’inscrits qui a doublé pour cette édition, donnent de belles perspectives aux organisateurs qui planchent déjà sur l’edition#2.

Des idées plein la tête, ils proposeront une exclusivité nationale en 2021 avec une catégorie “duo”…
Vivez cette expérience inoubliable, sauvage !

Philosophie

 

La Pyrénées Race, association à l’origine de la course, mise sur la recherche de sites les plus naturels, fuyant l’urbanisation, pour proposer à ses compétiteurs un environnement sauvage. Un véritable retour aux sources, où l’animal retrouve ses instincts de loup… Bien sûr la course se veut également en phase avec les valeurs originelles de la pratique du traîneau à chiens. Etre dans le plus grand respect de l’animal, du musher et de son environnement, la Pyrénées
Race est à l’écoute !
Ainsi, pour chacun des jours de course, seront déterminés un tracé, une distance, des horaires, adaptés en fonction de la météo et des conditions d’enneigement.
Une attention particulière sera donnée aux athlètes (les chiens !), par un contrôle pointu d’une équipe vétérinaire sur l’état physique, permettant ou non le départ.
Pratiquer le mushing, c’est un état d’esprit… Une relation singulière entre l’animal et le musher, la survie du musher dépendant de son chien !

un véritable retour aux sources

Les Pyrénées

Caractérisé par une grande diversité de milieux et d’espèces remarquables, le massif des Pyrénées est un véritable réservoir de biodiversité, avec une faune emblématique. La Pyrénées Race a choisi pour sa course deux sites magiques comme le Plateau de Beille et la Station Nordique du Capcir.
Situé dans le département de l’Ariège, entre Tarascon et Ax-Les-Thermes, au-dessus des villages des Cabannes, d’Albiès et de Lassur, le plateau de Beille accueille une première étape entre ciel et terre…


Tutoyant les sommets avec une altitude au départ des pistes à 1 785 m, Beille bénéficie d’un ensoleillement et d’un enneigement exceptionnels. En ski, en raquettes ou en traîneau à chien, les pistes vous mènent vers un horizon lointain au cœur des Vallées d’Ax, à 90 minutes de Toulouse.


Nous poursuivons ensuite notre voyage à la Station Nordique du Capcir, dans le département des Pyrénées Orientales… Surnommé le Sud Nordique, au cœur du parc naturel régional des Pyrénées Catalanes le site se distingue par le col de la Quillane, qui marque, à 1 713 m d’altitude, la limite entre les communes de La Llagonne et Matemale.


L’espace Nordique du Capcir, domaine dédié au ski de fond, ou ski nordique classique ou skating est labellisé « Nordique France ». Il offre trois voies blanches, soit soixante kilomètres de voies damées. Si vous aimez la pureté des paysages, vous serez conquis !

des sites naturels et sauvages

Pierre Galvez

Président de l’association

 

Un homme qui démarra le mushing avec seulement 2 chiens… Un travail de longue haleine avec des heures et des heures d’entraînement ! Et une passion, celle de l’histoire des grandes courses !

Son histoire de musher commença en 1987, avec l’acquisition d’un magnifique chiot, siberian husky, comme on se l’imagine, gris et blanc, aux yeux bleus…
Il s’appelait Chuggann… et bouleversa son mode de vie. Ensuite arrivèrent Cafka, Deki, Everest,Eagle… Une douce folie s’empara de lui ! La compétition vint rapidement, deux ans après, à Font-Romeu. En 1990, une nouvelle rencontre marqua sa vie, celle de Jeffrey Joseph Bragg, l’homme qui sauva les lignées américaines des chiens d’attelage, les Seppalas. De cette rencontre au fin fond de la Catalogne espagnole, fruit du hasard – ou peut-être pas !, naquit une amitié entre ces deux hommes. Pierre apprit beaucoup auprès de Jeffrey sur les lignées dites de « travail », tant de son point de vue d’éleveur, que d’historien.

Dans ce dernier domaine, Pierre traduisit pour son ami l’histoire du Siberian Husky en français ! Depuis plus de trente ans, ce musher professionnel parcourt les plus grandes courses internationales, et se dévoue au quotidien par amour de ses chiens.

un passionné de mushing et d’histoire de courses

Nos partenaires